Au CEI Bibb

Il est traduit à partir des textes originaux hébreux, Araméen et grec. Pour l'Ancien Testament, la traduction est faite par le texte massorétique, mais quand cela présente des difficultés insurmontables, d'autres manuscrits hébreux ont été utilisés (L'art. ceux de Qumrân) ou aux versions anciennes, principalement les grecs, Syrien et latin. Pour les livres grecs de l'Ancien Testament (“deuterocanonici”) et pour le Nouveau Testament, le texte grec est utilisé tel qu'établi par les savants de la critique textuelle envers le 1960. Quand la tradition manuscrite offre différentes possibilités pour le même texte, la leçon la plus sûre est choisie, mais les variantes d'une certaine importance ou considérées comme probables sont rapportées dans la note.

Dans la transcription des noms propres, les traducteurs ont essayé de reproduire aussi exactement que possible la forme et la prononciation de la même chose en hébreu et en grec, mais pour ceux qui sont entrés dans l'usage courant, ils ont gardé la forme italianisée maintenant traditionnelle et familière aux fidèles.

Il s'agit d'une traduction préparée selon les directives données par la CEI en 1965: fidélité au texte original, précision théologique, euphonie de la phrase et soin du rythme. Utilise la langue littéraire italienne de la seconde moitié du XXe siècle. Il a été publié pour la première fois dans 1971 et a été choisie comme version officielle et liturgique de l'Église catholique italienne. Le Nouveau Testament a été récemment révisé dans une nouvelle édition (1997). Un nouvel examen est en cours et sa publication finale est attendue, avec la nouvelle édition de l'Ancien Testament.

Tu pourrais aussi aimer
Laisser une réponse

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec ça, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite