Vous, les protestants, détestez la Mère de Dieu

… et donc aussi haïr Dieu

Vous, les protestants, devriez avoir honte d'aller contre la mère de Jésus, la mère de Dieu. Comment te sentirais-tu s'ils parlaient mal de ta mère?? Jésus aime sa mère et veut que nous la respections.

É l’esattou contraire!Autant que nous aimons Dieu et le respectons, nous respectons aussi sa volonté ainsi que celle de Marie, qui à maintes reprises dans la Bible s'est montrée une humble servante et a besoin de salut. Nous, nous ne respectons et aimons pas seulement Dieu, mais nous respectons aussi Mary. Dieu veut que nous aimions notre prochain, le tout sans distinction. En fait, nous le respectons, et beaucoup aussi! Marie est un modèle de foi à suivre, nous ne le détestons pas, nous l'aimons comme la mère terrestre de Jésus-Christ, mais elle ne doit pas être vénérée et priée car elle est morte comme les autres.

Premier point, aucun dans la Bible, aucun des apôtres, encore moins les premiers chrétiens, se sont-ils déjà tournés vers Maria pour l'appeler Mère de Dieu. C'est une coutume qui n'est arrivée que plusieurs siècles après JC., quand de fausses doctrines avaient commencé à se répandre, peut-être sous la pression des doctrines païennes de la déesse mère, présent dans de nombreuses autres religions de l'époque et dans les religions New Age d'aujourd'hui. Le titre “Mère de Dieu” il présuppose que Marie est celle qui a engendré Dieu lui-même, donc qu'il vient encore devant Dieu. Et c'est complètement faux! Le christianisme est une religion monothéiste et non polythéiste. Jésus aimait sa mère, Marie comme sa mère terrestre et non divine, en cela “Divin” c'est seulement le Père qui l'a généré, et pour cette raison, il nous exhorte à n'adorer que Dieu.

Deuxième point, nous les protestants ne sommes pas contre la mère de Jésus, c'est une fixation que vous, les Mariens catholiques, seulement parce que nous refusons de le prier ou de reconnaître sa divinité . Dans la Bible, il est écrit que seul Jésus est le médiateur entre Dieu et les hommes (1Timoteo 2:5) et que les morts ne savent rien (Ecclésiaste 9:5), ils ne nous voient pas et ils ne nous entendent pas. Et en plus, les saints ne sont pas les morts, mais des croyants bien vivants qui travaillent sur terre, qui ont accepté le Christ et sont remplis du Saint-Esprit. Nous admirons beaucoup Maria, mais à partir de là pour faire de sa Mère de Dieu, Mère des peuples, Reine de la paix, Reine du ciel, Dame du refuge, etc., ce ne passa!

Nous respectons la volonté de Dieu dans primis, ce que Jésus en a dit, ce que les apôtres ont dit et ce que Marie elle-même a dit, qui s'est tourné vers le Fils en l'appelant “mon Sauveur” (Luca 1:46-48) se définir “serviteur”, comme elle, pécheur comme tous les êtres humains (ROM. 3:23; 3:10), il avait besoin de salut.

Qu'est-ce que Jésus a dit à la femme dans la foule qui criait en appelant “béni” l'utérus qui l'a enfanté?

Pendant qu'il disait ces choses, de la foule une femme éleva la voix et lui dit: «Heureux le sein que vous et les seins à laquelle vous sucés!Mais il a dit: "Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et la mettent en pratique!»

Démantelant ainsi l'éloge que la femme donnait à sa mère en faveur de la Parole de Dieu, contenu dans les Saintes Écritures.

Nous discutons ici de la matrice des apparitions mariales. Ce n'est pas Marie qui apparaît au peuple, vu que le défunt “ils ne savent rien” (Ecclésiaste 9:5) mais le diable est “déguisé en ange je donne la lumière” pour nous tromper, comme l'apôtre Paul nous avertit dans 2 Corinthiens 11:14, nous avertissant des faux apôtres et des faux prophètes:

Pas étonnant que ce soit, parce que même Satan se déguise en ange de lumière. Ce n'est donc pas une exception si ses serviteurs se déguisent aussi en serviteurs de la justice; leur fin sera selon leurs œuvres.

Tu pourrais aussi aimer
Laisser une réponse

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec ça, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite